MOV’eo – Imagine Mobility Meeting – Paris

8ème édition internationale, le 20 novembre 2018 – Focus sur la voiture autonome

Imaginemobility_mov'eo_recherche_et_dveloppement_mobilit.jpg

Mov’eo, le pôle de compétitivité de recherche et développement Mobilité et Automobile et le RAVI (Réseau Automobilité et Véhicules en Île-de-France), en partenariat avec Paris région Entreprise vous présente la 8ème édition des réunions d’Imagine Mobility sur le thème de la voiture autonome.

La Fondation MAIF y participe dans sa qualité d’experte en innovation liée à la prévention des risques mobilité. 

Au programme, 2 sessions matinales en parallèle, les réunions Smart Mobility Tech et un atelier international sur les véhicules autonomes avec un focus spécial sur les marchés aux Etats-Unis, Canada et Singapour.

L’après-midi sera consacré à un atelier dédié aux entreprises internationales présentes sur l’écosystème de la mobilité en France, ainsi qu’aux réunions B2B et start-ups.

Crée en 2006, Mov’eo soutient le développement de projets et entreprises collaboratifs, au niveau national ou en régions.

La révolution digitale est en cours et nous devons faire face aux enjeux de mobilité de demain.

La future sera mobile, mais la mobilité de demain doit répondre à certaines exigences. Elle doit être :

  • Plus propre,
  • Plus économe,
  • Plus sûre,
  • Plus autonome,
  • Et plus connectée.

Les défis de la mobilité future nécessitent que tous les acteurs de l’écosystème collaborent pour y faire face et les relever.

Mov’eo réunit une des plus grandes communautés du secteur de la mobilité en France et reste convaincu que l’avenir de ces acteurs dépend de leur capacité à être compétitif par l’innovation.

A titre d’exemple des derniers projets innovants issus du pôle de compétitivité est le Sun>E, un prototype de vélo à assistance électrique solaire développé par une petite start-up, Rool’in, qui espère bientôt le commercialisé.

Le vélo ne pèse que 25 kg et espère séduire les cyclistes respectueux et soucieux de l’environnement. Il se recharge avec la lumière naturelle grâce à des capteurs solaires placés sur le cadre et la roue avant.

Avec en moyenne 17 km d’autonomie par jour, le Sun>E peut aller jusqu’à 40 km en journée ensoleillée et sera bientôt en expérimentation par les agents de la ville de Montrouge.